Untitled Document
 
 
 
 
 
 

« Mon frère est mort dans mes bras à l'hôpital. Après sa mort, je me suis senti comme anesthésié. Je n'avais jamais éprouvé quoi que ce soit du genre auparavant. J'étais hanté par cette image de lui sans vie, de son corps amaigri,  allongé sur son lit d'hôpital – la bouche et les yeux grands ouverts. Je savais bien que jamais il n'aurait voulu que je me souvienne de lui ainsi, mais j'étais incapable de m'ôter ces images de la tête. Elles envahissaient mon esprit et c'était comme si je me retrouvais avec lui à l'hôpital, encore et encore. J'ai commencé à faire des cauchemars sur sa mort et je ne pouvais plus dormir. J'étais constamment agité et j'avais toute la misère du monde à passer au travers de chaque journée. »

Le trouble de stress post-traumatique se produit chez un individu qui, après avoir été exposé à un événement traumatisant, ressent des symptômes de détresse psychologique tels qu'ils l'empêchent  de fonctionner normalement.  Les enlèvements, les agressions sexuelles ou physiques, les tornades ou les ouragans, le fait d'être témoin de la mort d'un individu ou de blessures graves, ou d'être victime ou témoin d'un accident de voiture ou d'un écrasement d'avion, font partie de ces événements qui peuvent entraîner un état de stress post-traumatique.

Après avoir vécu le traumatisme, l'individu a du mal à reprendre une vie normale, parce qu'il revit constamment cet événement. Le soir, le sommeil peut être perturbé et des cauchemars peuvent faire leur apparition.  La personne peut devenir de plus en plus irritable, ou se sentir comme anesthésiée et détachée des personnes qu'elle aime.  En général, ces symptômes se manifestent peu de temps après l'événement traumatisant, le plus souvent dans les trois mois qui suivent, mais il arrive aussi que ces symptômes n'apparaissent que des mois, voire des années, plus tard.

Pour porter un diagnostic de trouble de stress post-traumatique, les symptômes suivants doivent être présents depuis au moins un mois et causer une perturbation importante dans la vie quotidienne de l'individu.

Symptômes du trouble de stress post-traumatique :

  • Sentiment de détachement ou de devenir étranger par rapport aux autres
  • Anesthésie des émotions - incapacité à ressentir des émotions
  • Souvenirs répétitifs et envahissants - sensation de revivre sans arrêt l'événement
  • Cauchemars
  • Pensées répétitives concernant l'événement, provoquant un sentiment de détresse
  • Efforts pour éviter les pensées ou les sentiments associés à l'événement
  • Efforts pour éviter les activités ou les situations qui rappellent le traumatisme

Si vous pensez souffrir d'un trouble de stress post-traumatique, parlez-en à votre médecin de famille, à votre psychologue ou à votre psychiatre.

Pour avoir des renseignements supplémentaires sur les solutions de traitement, veuillez consulter le lien Le traitement de ce site Web.


 

 
  Untitled Document
 
 
 
 

Par courriel:
contactus@anxietycanada.ca

 


Copyright©2007 Association Canadienne des Troubles Anxieux, Tous droits réservés

Déni : L'inclusion des hyperliens externes ne constitue pas l'approbation, la recommandation, ou l'approbation de ces emplacements ou de leur contenu. Ce site Web ne porte aucune responsabilité de l'exactitude, de la légalité ou de la teneur des emplacements externes ou de cela des liens suivants. Ceux qui visitent ou emploient ce site Web, les liens, ou n'importe quelle autre information assument tous les risques associés en conséquence.