Untitled Document
 
 
 
 
 
 

« Juste l'idée de me rendre dans une soirée, me mettait dans tous mes états. Je ne pouvais pas imaginer ne pas savoir quoi dire à des inconnus ou comment me comporter face à eux. Je commençais à m'inquiéter à ce sujet des semaines avant la date et je ressentais toutes sortes de symptômes physiques. Finalement, le jour venu, j'étais si effrayé et si anxieux que j'étais incapable de m'y rendre ou alors je prétendais être malade.  Ma famille en a vraiment subi les conséquences et je ressentais un fort sentiment de culpabilité. »

Le trouble d'anxiété sociale, aussi appelé phobie sociale, est le trouble anxieux le plus répandu. Il s'agit d'une peur ou d'une appréhension d'être observé ou jugé négativement par les autres et d'être embarrassé ou humilié. Les craintes de ce que les autres pensent de soi sont disproportionnées par rapport à la réalité, mais, même en le sachant, cela reste une inquiétude qui génère une grande anxiété et encourage l'individu à éviter les situations sociales.

Cette problématique entraînera souvent un comportement d'évitement des situations où l'on risque de s'exposer à un jugement négatif. Les personnes qui souffrent d'anxiété sociale peuvent redouter de faire des présentations ou de prendre la parole en public, de manger dans des restaurants, ou devant qui que ce soit, d'aller dans des soirées, de rougir en public, de rencontrer de nouvelles personnes, etc.  

Dans certains cas, l'individu aux prises avec une phobie sociale ne redoute que certains types bien particuliers de situations, dans d'autres, il ressent une anxiété intense dans un grand nombre de situations sociales très différentes.   

Les symptômes ci-dessous sont répandus chez les personnes qui souffrent d'un trouble d'anxiété sociale :
Rougissement
Transpiration
Rythme cardiaque rapide
Tremblement
Sécheresse de la bouche
Transpiration excessive
Sensation de chaleur excessive
Crainte de perdre le fil de la conversation

Souvent, les gens qui souffrent de phobie sociale éprouvent une anxiété anticipatoire marquée à l'idée d'affronter la situation. Avec le temps, ils peuvent se mettre à éviter toutes les situations sociales et connaître des attaques de panique spécifiquement reliées aux situations sociales qu'ils redoutent.  Dans d'autres cas, les personnes aux prises avec un trouble d'anxiété sociale peuvent affronter les situations sociales à répétition, mais au prix d'un niveau d'anxiété toujours élevé.

Le diagnostic de phobie sociale ou de trouble d'anxiété sociale suppose la présence d'une détresse importante causée par l'appréhension ou l'évitement de certaines situations sociales, et qui vient perturber divers aspects de la vie comme le travail, la vie de famille, les activités sociales ou certaines relations importantes.

Si vous pensez souffrir d'un trouble d'anxiété sociale, parlez-en à votre médecin de famille, à votre psychologue ou à votre psychiatre.

Pour avoir des renseignements supplémentaires sur les solutions de traitement, veuillez consulter le lien Le traitement de ce site Web.



 

 
  Untitled Document
 
 
 
 

Par courriel:
contactus@anxietycanada.ca

 


Copyright©2007 Association Canadienne des Troubles Anxieux, Tous droits réservés

Déni : L'inclusion des hyperliens externes ne constitue pas l'approbation, la recommandation, ou l'approbation de ces emplacements ou de leur contenu. Ce site Web ne porte aucune responsabilité de l'exactitude, de la légalité ou de la teneur des emplacements externes ou de cela des liens suivants. Ceux qui visitent ou emploient ce site Web, les liens, ou n'importe quelle autre information assument tous les risques associés en conséquence.